SIMA 2013 : un film de sensibilisation en 3D, en introduction au simulateur de pneus agricoles Michelin
Michelin, introduction au simulateur de pneus agricole
Le brief : "le bon pneu peut tout changer !"

A l’occasion du SIMA 2013 (Salon mondial des fournisseurs de l’agriculture), Michelin présente un simulateur prouvant la supériorité de sa technologie Ultraflex© : un pneu agricole étudié pour gagner en productivité. Pour mieux comprendre cette démonstration, Michelin nous demande de réaliser un film de sensibilisation à l'impact du pneu agricole sur la productivité. En effet, avant de comparer les empreintes de différents pneus, il convient de comprendre la démonstration. C'est l'objectif du film que nous demande de réaliser Michelin.

Un film de sensibilisation,
pour montrer ce qui peut être amélioré

À la manière d'un teaser, nous devons sensibiliser les agriculteurs à l'impact de leurs pneus sur leur productivité (consommation, patinage, orniérage, compaction).
Notre animation 3D fait donc le constat des différentes difficultés auxquelles peuvent être confrontés les agriculteurs : patinage, orniérage, compaction, consommation importante, impact sur les récoltes, etc…

À l’issue de cette animation, le simulateur agricole Michelin prendra le relais pour prouver que la nouvelle technologie Michelin Ultraflex© réduit les coûts d'exploitation tout au long de l'année, grâce à une réduction des phénomènes de compaction de la terre après le passage des engins, à une plus faible consommation de carburant et à une plus grande longévité des pneumatiques. D'où un gain de productivité pour l’agriculteur.

Traité ultra-réaliste

Pour que l'agriculteur se reconnaisse à travers cette animation, la 3D doit être réaliste. Les engins de forte puissance travaillent dans une exploitation agricole de grande taille, penchent dans l'ornière qu'ils creusent, et patinent sur les mottes de terre des sillons labourés.

Pour suggérer l'impact des pneumatiques sur tout le cycle cultural, ce film de 2 minutes évoque 2 saisons particulièrement importantes : l’été (la récolte) et l’automne (le labour).

Modélisation

Un grand soin a été apporté à la modélisation 3D, détaillée et réaliste : la moissonneuse-batteuse, le tracteur et sa charrue ont été créés pour n'être identifiables à aucune marque. Ce sont des engins "génériques" dont les textures sont travaillées pour un maximum de réalisme (rayures, salissures, taches d’huiles…).

Animation et rendus :
tout pour un réalisme maximum

Sur un rythme assez lent, les animations plongent le spectateur dans un environnement "vivant" et réaliste : des oiseaux volent, les blés bougent au vent, les nuages avancent, la moissonneuse-batteuse et le tracteur au labour révèlent leur énorme puissance… Autant de détails qui crédibilisent le message du film et amènent l'agriculteur aux séquences plus techniques : patinage, orniérage et compaction des sols.

Pour plus de réalisme, des effets d'atmosphère et de poussière sont ajoutés en post-production, et un soin tout particulier est apporté aux bruitages.

La caméra joue de lents travellings de type hélicoptère pour tourner autour des engins, traverser les saisons et suivre le labour en rase-motte, puis passe sous terre pour montrer en coupe la compaction due aux pneus, avant de s'élever en large vue aérienne pour envoyer le message final :
"Le bon pneu peut tout changer".

Puissance

Consommation

Traction

Ornierage